Extrait d'une correspondance avec mon père.

Communiquer avec le monde des défunts, c’est pour moi la chance d’échanger avec l’énergie dans son état le plus pur.


Lorsqu’un défunt me parle, il est libre de tout jugement et tellement empli de tout l’amour qui l’entoure qu’il ne peut que le transmettre, nous le transmettre.


Une âme en paix est comme une plume se laissant porter par le vent, elle se laisse porter par l’amour et vibre au gré de ses envies.


Oui elle se laisse porter, pas de passer ni futur, juste l’instant…


Elle échange avec tendresse et cela se ressent dans ses messages, car rien n’est grave, non,


"rien naît grave " !


Alors lorsqu’un défunt me fait l’honneur de converser avec moi, c’est avec beaucoup d’amour et d’humilité que je vous transmets ses écrits.


Le monde des défunts est un monde bien vivant et tellement riche de savoir qu’une vie ne suffit pas à tout découvrir, mais après tout, qu’importe de tout savoir, ce qui importe, je pense, c’est d’être ici et maintenant en harmonie et en accord avec qui nous sommes.

La lettre de votre défunt est une correspondance par laquelle il vous envoient de ses nouvelles, un courrier qui comme à la belle époque vous permets d’entendre le doux murmure de sa voix à la lecture de ses paroles.


Aujourd’hui, je fais le choix de partager avec vous un extrait de ma correspondance avec mon père.


Et qui sait, peut-être résonnera-t-elle dans vos cœurs…


Nicole



 

…Nous sommes à tes côtés chaque jour et t’accompagnons sur le chemin parfois sinueux de l’existence.

Continue, relève la tête et sois fière de l’être lumineux que tu es.

Nous serons à tes côtés au moment même où tu t’autoriseras à montrer celle que tu es, pleinement, sans fard ni masque.

Redresse tes épaules et vas de l’avant, un pas après l’autre. Et n’oublie pas de vivre…


Je t’aime, Papa

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout